Accueil > L'ere de Seoul > L'ere de Seoul
 
 

L'ère de Séoul (1937-56)

 

 Rentré en Corée aprés ses études au Japon, Kim Whanki, organisant des cercles d'art abstrait avec ses amis peintres, entame une activité intense. Pourtant, à cause de la Guerre de Corée, il se réfugie à Busan, sert en tant que peintre militaire à la Marine. Là, il crée des oeuvres exprimant la vie de réfugiés à Busan, ville-port. Cette vie de réfugiés, exprimée à travers des éléments tels que la mer, les tentes, les femmes et les pots, occupe une place centrale dans les oeuvres de cette période. Les lignes concises et semi non-figuratives, qui privilégient l'aspect géométrique des éléments de base de la plasticité, évoluent en lignes dont le volume de la matière sera plus ample, exprimant les aspects coréens.