Accueil > Presentation du musee > Presentation du musee
 
 

 

L'architecture du musée Whanki, situé à Buam-dong, dans un environnement proche de cleui de l'atelier de Sungbook-dong auquel s'est attaché Kim Whanki, a été assumée par Woo Kyu-seung, qui travaille aux Etats-Unis et qui a eu des contacts intimes avec le peintre lorsque celui-ci séjournait à New York. Les travaux ont commencé en 1990. Le musée a ouvert sa porte en novemre 1992, lorsque le bâtiment principal a été construit. 

La courbe douce du bâtiment s'harmonise bien avec la nature qui l'entoure. Les matériaux utilisés pour l'extérieur du bâtiment reflètent également l'environnement : dans la partie inférieure sont utilisés la pierre et les panneaux en pierre, la partie supérieure est traitée avec des plaques de cuivre, ajouté de plomb.

Le bâtiment principal, constitué de trois niveaux, abrite trois salles d'exposition, une salle d'administration, une bibliothèque et une salle pour la conservation des oeuvres. L'intérieur est peint en blanc. Diverses sources pour l'introduction de la lumière naturelle sont aménagées à chaque étage pour dissiper le sentiment d'isolement de l'espace. Toutes les salles d'exposition et la place centrale sont liées sous formes circulaires se croisant. Cela permet au visiteur de choisir son propre itinéraire. D'ailleurs, le bâtiment principal est conçu en considération des oeuvres de Kim Whanki. La salle du premier étage sert à exposer de façon permanente les oeuvres de grande taille de Kim Whanki. Le rez-de-chaussée et le second étage sont consacrés aux expositions spéciales de Kim Whanki et d'autres artistes.   

 
 

Le âtiment annexe a été construit en novembre 1993, suite à la construction du bâtiment principal. Le bâtiment annexe est constitué de trois niveaux, y compris un sous-sol. Au rez-de-chaussée se trouvent la cafétéria et la boutique. Le premier étage sert de salle d'exposition spéciale. Le sous-sol, de structure ouverte, est utilisé comme l'espace de garage. Les matériaux couvrant l'extérieur bu bâtiment sont également des panneaux en pierre et des briques traitées sous haute pression, s'harmonisant bien avec l'environnement. La partie supérieure est couverte de plaques de cuivre ajouté de plomb. L'intérieur est peint en blanc. Les fenêtres installées dans la partie supérieure de la salle d'exposition permettent l'introduction indirecte de la lumière naturelle, dissipant le sentiment d'isolement.  

 
 

Soohyangsanbang est construite en novembre 1997. Son architecture reflète la forme d'atelier qu'a conçu Kim Whanki, de son vivant. Ce nom de Soohyangsanbang est emprunté de cleui de l'atelier de Kim Whanki a Sungbook-dong, auquel s'est attaché le peintre.

Le bâtiment est constitué de trois niveaux, y compris un sous-sol. La salle de lecture occupe le rez-de-chaussée.